Le Scientifique et le Sage.

Il était une fois, une Planète bleue, qui tournait autour de la Voie Lactée avec le Soleil. La Terre, accueillante et nourricière, était peuplée de créatures en tout genres, dont les humains. Ces derniers, très enthousiastes, n’ont cessés de croître au péril des autres créatures, parfois même de leurs congénères.

Détenteurs d’un grand pouvoir, les humains, de par leurs activités, firent nuisance à leur environnement jusqu’à leur propre bien-portance. Éternels insatisfaits, ils mirent en place des systèmes astucieux pour augmenter leur plaisir en un minimum de temps. Aujourd’hui, ils agissent si vite qu’ils n’ont aucune idée de quoi seront fait les lendemains.

I. La Conscience

Un jour, un grand Scientifique inquiet de l’avenir de toutes les créatures, rendit visite à un Sage indien. Perplexe, il demanda au Sage : « J’ai étudié ce pour quoi les humains avancent si vite, et leurs objectifs ne favorisent guère l’harmonie entre les créatures ! »

Le Sage lui répondit calmement : « Penses-tu que ton peuple dispose de la Conscience ? »

Interloqué, le Savant retourna : « Oui, tout comme vous et moi ! »

« Donnez-leur en plus », Acquiesça le Sage.

Aussitôt dit, aussitôt fait, le scientifique publia ses recherches sur l’impact des hommes envers les créatures de la Terre. Les gens se mirent à s’inquiéter à leur tour : « Nous sommes à l’origine de tout ceci ? C’est terrible ! ». Mais ne sachant comment réagir, ils se mirent à s’accuser les uns les autres et rien ne changea vraiment. En plus, ils se sentaient coupables et impuissants.

Désemparé, le jeune scientifique retourna auprès du Sage pour lui expliquer la situation.

II. Le Karma

« C’est très bien, vous leur avez ouvert les yeux, » répondit le Sage bienveillamment « Désormais, il faut leur ouvrir les mains. Connaissez-vous le principe du Karma ? Il est composé des intentions, des actes et des conséquences engendrés par toute créature. La vie donne l’énergie, le Karma façonne le monde. En contrôlant leur Karma, les humains deviendront attentifs à chacune de leurs actions et pourront créer un avenir plus favorable. Enseignez-leur et revenez me voir.

Le Scientifique se souvint du vrai pouvoir de l’homme : être capable, s’il s’y efforce, d’anticiper les conséquences de ses actes. En voilà une solution ! Il l’enseigna de par le monde, et nombre d’entre les humains devinrent attentifs à leur Karma. Mais très vite, le chaos était de retour, car personne ne s’accordait sur le sens des actions à entreprendre si bien que de grandes divergences s’installèrent.

Désespéré, il retourna auprès de son ami le Sage pour trouver une ultime solution.

« J’ai enseigné, j’ai responsabilisé, pourtant rien n’y fait : le chaos règne et notre bien-portance est en danger ! »

III. La Ligne

« Tu fais de sérieux efforts, ta patience paie. Pour aller au bout de ton objectif, j’ai un ultime enseignement pour toi » imposa le Sage. « En plus de leurs yeux et de leurs mains, ouvre leurs esprits. Dis leur que le Karma existe par-delà nos propres actions. Par la succession des causes et des conséquences, il trace une ligne entre tout. La vie donne l’énergie, le Karma façonne le monde, les lignes donnent la direction. Tu es lié à l’arbre qui te fait respirer, tout comme tu es lié à ton prochain, La ligne peut unir ou diviser, se tracer ou s’effacer.

Et toi, vers quoi as-tu tracé ton Karma, mon ami, dans quelle direction ? »

Et le Scientifique compris. Dans le chaos de ses actions régnait une certaine unité dans tout ce qu’il entreprenait. Il songea à ses travaux passés. Il fit le constat que la plupart pouvaient s’inscrire sur une seule et même ligne d’actions cohérentes. Ses actions n’étaient plus représentées comme des points isolés, mais par une ligne dont le tracé s’est obstinément dirigé vers son objectif. Une deuxième dimension était née. Le Karma agit et construit, la Ligne persévère et choisit.

IV. Conclusion

« Eh oui, la puissance du Karma apparaît lorsque la somme de tes actions prennent une même direction » conclut le Sage. Le Scientifique était reconnaissant.

Il espérait que la vitesse des hommes pourrait être canalisée dans ses lignes, conscients des lois du Karma et des liens indéfectibles qui les unissent aux autres créatures.

Songeurs, les deux amis se demandèrent finalement, si une fois débarrassées de leur culpabilité et de leur division, il n’existait pas, au fond de leur cœur, une force qui unirait les humains par-delà leur intérêt évident à veiller sur Terre…

Leave a comment

Tu souhaites aller plus loin dans la compréhension du Karma ?

Catégories